• Les vacances commencent donc un 31 juillet 2013, ayant déjà pris il y a quatre ans un 747-400 de la Thai sur cette même rotation il me tardait d’essayer le 380.
    Dommage que la Thai ait décidé de rester au T1 (alias le « pire terminal du monde »), on était les premiers au check-in mais on a eu la malchance de tomber sur une stagiaire, du coup on a passé une bonne heure pour les bagages…
    Toutes les photos sont faites à l’Iphone, bien plus discret que mon reflex.

Votre serviteur. :)

Pour lire le FLIGHT REPORT complet, cliquez sur l’image ci-dessous !

J’aime bien, lire la suite !

  • J’ai décidé de tenter ma chance pour être contrôleur en Suisse, les sélections sont différentes du système français, la région de Genève est intéressante et le salaire est lui aussi alléchant. En mai 2013 je me suis inscrit en ligne après une fastidieuse période où j’ai dû rassembler tous les papiers, passer une pré-visite chez l’ophtalmo etc.
  • J’ai donc reçu un email quelques jours après pour me dire de venir le 15 septembre, date que j’ai pu changer suite à un désistement. Je suis donc finalement convoqué pour le 16 juillet 2013.
  • J’ai pris un vol Air France pour arriver la veille des sélections à Zurich. Je suis arrivé 5 minutes avant la fermeture des portes, j’étais le dernier à embarquer, j’ai vraiment eu chaud sur ce coup !

  • L’Embraer 170 s’arrache du sol à 18h45 puis atterrit à 20h00. J’avais réservé un hôtel avant mon départ, il s’agit du Sonnental de Dubendorf, une sorte d’hôtel Ibis. C’est l’hôtel le plus près du lieu de sélection et le moins cher : 90€ …
  • Pour atteindre l’hôtel rien de plus simple : en sortant de l’aéroport vous suivez les panneaux « TRAM » puis vous arrivez à la gare de Tram, achetez un ticket aux bornes automatiques (2,90CHF) et prenez la ligne 12 en direction de la gare de Dubendorf. (Stettbach)
  • Après une heure j’ai pris possession de ma chambre et je suis allé rejoindre D.D, un autre candidat rencontré sur le forum contrôleur aérien. On a discuté de tout et de rien, mangé une glace hors de prix et on est allé se coucher tôt.
  • Je ne vous cache pas que la nuit a été longue et difficile, le stress, la chaleur ?
  • Réveil à 7H30 pour aller prendre le petit-dèj’ qui est compris dans le prix de la chambre, c’était assez dégueulasse mais le café était bon. :D
  • Pour rejoindre le centre Skyguide vous devez prendre le bus. Par chance il y a un arrêt juste en face de l’hôtel. Je ne me rappelle plus trop quels bus  prendre (il y a un changement) mais si vous demandez à l’accueil de l’hôtel ils vous le diront. ;)
  • On arrive vers 10H soit 35 minutes avant le début des tests, on est allé récupérer nos badges à l’accueil puis on est allé s’asseoir avec les autres candidats (nous n’étions que 14 ce jour là, avec 4 désistements). La plupart sont français, dont 4 militaires, un Letton et 2 Suisses.
  • A 10H40 K.R la responsable des sélections vient nous chercher, on passe le sas de sécurité et on s’installe dans une salle de cours ultra-moderne. Les ordinateurs sont placés sur trois lignes et chacun a sa place attitrée. Je suis en première ligne, première déception, c’est une des pires places car on a la responsable de sélection juste sous le nez donc ça peut perturber. Elle nous donne l’emploi du temps de la journée puis c’est parti !

J’aime bien, lire la suite !

  • J’ai récemment eu vent de la sorti d’un « nouveau » film dont le rapprochement a été rapidement fait avec Top Gun ou encore les Chevaliers du ciel. Ce film, Windfighter est un film Coréen sorti en 2011 mais il vient tout juste d’être importé en France par les studios Wild Side et sortira le 10 juillet en DVD. Personnellement je l’ai regardé en anglais.

Ci dessous le synopsis et la bande annonce puis s’en suivra ma critique.


« Nous vivons les derniers jours de paix…
Alors que les tensions entre les deux Corées sont à leur apogée, une attaque aérienne d’une rare violence déstabilise le pays et bouleverse le monde. Pour éviter une guerre atomique sans précédent, une troupe d’élite s’élance livrer combat dans le ciel. Leur mission : anéantir une base nucléaire ennemie et sauver l’un des leurs.
De leur courage et de leur sacrifice dépendra l’avenir de toute une nation. »

Image de prévisualisation YouTube

J’aime bien, lire la suite !

  • J’ai récemment pu réaliser l’affiche d’un groupe de trois « jeunes » pilotes qui partent aujourd’hui même vers les Etats-Unis pour un tour des USA en Cessna. Le Boulet Air Team, comme ils se surnomment, nous racontera en live sur son compte twitter ses péripéties.


  • Voici ci-dessous l’affiche que j’ai réalisée à cette occasion (cliquer pour agrandir).

J’aime bien, lire la suite !

  • Les Etats-Unis ont leur 747 SuperTanker, les Russes leur Beriev 200 et bientôt la France (ou devrais-je dire l’Europe) aura son A310 bombardier d’eau. Bombardier d’eau mais pas que, cet avion saisonnier pourra également être affecté à des missions humanitaires. Cela peut aller du rapatriement de ressortissant : 210 places assises. (En France c’est l’escadron ESTEREL qui réalise ces missions grâce à ses A310 et A340 qui ont pu démontrer leur efficacité de projection au Japon et en Lybie).
  • Mais on a également en tête le terrible tremblement de terre en Haïti et on se dit qu’un avion médicalisé de plus (près de 40 civières) n’aurait pas été superflu.
  • David JOUBERT, pilote et entrepreneur, un brin rêveur a donc bien imaginé son projet. Le fondateur de Kepplair espère faire voler son avion pour le salon du Bourget en 2015, on l’espère !

    J’aime bien, lire la suite !

Page 2 of 111234510...11