• J’ai appris comme tout le monde le lundi 7 décembre (pour ceux qui ne sont pas pistonnés) de la mise en place du dernier vol d’un Boeing 747 chez Air France. Ce vol aura lieu le jeudi 14 janvier 2016. Il est prévu un vol exceptionnel de 11h30 à 17h tout autour de la France avec des passages (surement à basse altitude !) au dessus du Mont Blanc, de la Méditerranée, de Toulouse, des vignobles bordelais et enfin du Mont St Michel.
  • Le tarif est fixé à 220€, quelque soit la classe. C’est un prix honnête pour un service de ce standing avec un repas business, champagne illimité, goodies, conférences en vol et visite des ateliers de maintenance. A titre de comparaison, en 2014 KLM avait mis un terme à la carrière de son MD11, les prix était fixés à 111€… Et un tirage au sort sur internet permettait d’obtenir une place sur ce fameux vol (en fait 3 vols ont été prévus).

  • Et c’est là que le bât blesse. Contrairement à son homologue Hollandais, Air France a choisi de faire passer les réservations sur un standard téléphonique. Oui, digne de l’URSS. Entre 10h et 17h ce sont des milliers de personnes qui ont tenté de joindre le service de réservation menant celui-ci à saturation.
  • Personnellement j’ai appelé plus de 1000 fois, pendant des heures et des heures (heures prises durant mon temps de travail !) et je n’ai finalement pas obtenu gain de cause. Il y avait en effet des milliers de personnes pour moins de 400 places et un standard téléphonique indigne pour ce type d’évènement.
  • N’aurait-il pas été plus simple d’effectuer un tirage au sort sur internet ? C’est tellement compliqué de mettre en place un site n’est-ce pas ? N’importe quel stagiaire qui traine dans votre département informatique aurait pu le faire.
  • Tout le monde attend maintenant une réponse d’Air France sur cet échec. Oui car il s’agit d’un échec marketing et un coup d’épée dans l’image de cette compagnie déjà bien dégradée.
  • Allez-vous mettre en place un second volhommage” ? J’espère que oui !

Signez la pétition ICI

1527 vues !

Share