• Lorsque l’on parle de l’ENAC on pense dans un premier temps à l’école des pilotes. Pourtant il existe une multitude de formations dispensées à l’ENAC qui est, la première école aéronautique d’Europe. La formation de pilote ne représente qu’une poignée des étudiants et stagiaires (quelques dizaines).
  • Parmi les autres formations dispensées : Les Ingénieurs du Contrôle et de la Navigation Aérienne (ICNA) qui sont en fait les aiguilleurs du ciel. Les Ingénieurs Électronicien (IESSA). Les Ingénieurs de l’aviation civile (IENAC). Enfin, les Techniciens Supérieurs de l’Aviation (TSA) dont il sera question dans cet article.
  • Avant d’aborder ma démarche pour préparer ce concours, je vais vous faire une brève introduction à la formation des TSA.
  • Il s’agit d’une formation de 3 ans, la première année inculque les notions de base en culture générale (mathématiques, anglais, informatique, un peu d’aéro). La deuxième année se focalise sur l’aéronautique et prépare les futurs fonctionnaires à leur métier. A la fin de la deuxième année, les fonctionnaires (oui car les TSA sont fonctionnaires de l’Aviation Civile et sont donc payés durant leurs années d’étude) choisissent sur une liste un poste en fonction de leur classement. Enfin la troisième année est un stage sur le futur lieu d’affectation. Cette année donne également lieu à un stage d’une quinzaine d’heures de pilotage !
  • Les métiers accessibles pour un TSA sont vastes : contrôleur d’aérodrome, contrôleur technique d’exploitation, concepteur de procédures, enquêteur au BEA, etc. Après un certain nombre d’année, les TSA peuvent évoluer vers le corps des ICNA, IESSA ou IENAC sur concours interne. La paye est également intéressante, un TSA sera payé entre 1200 et 1600 € durant ses années d’étude et touchera en moyenne 3000 € net lors de sa première année d’affectation.
  • Après avoir passé trois fois le concours, placé 2 fois sur liste d’attente, je pense que mon aide sera légitime et pourra vous faire avancer dans les révisions à ce concours.

Préparer le concours TSA

Les écrits

Le français :

  • Je ne suis pas bon en français. J’ai obtenu dans l’ordre de mes passages les notes suivantes : 10, 9,5 et 14. L’épreuve se décompose en 2 parties : un texte suivi de questions et une rédaction de 3 à 4 pages.
    Il faut se préparer en lisant les actualités (google actu, application Le Monde sur Iphone, Blog de Morandini, etc) imprégnez-vous dès maintenant de l’actu. Au moment où j’écris cet article j’ai en tête le test de la bombe H en Corée du Nord, le records des 1,3 milliards de dollars à la loterie Américaine, les déboires de Donald Trump sur Twitter, le combat d’Obama contre le NRA, etc. Tout ça pourra vous servir pour argumenter lors de la rédaction.
  • Pour les questions sur le texte, revoyez les annales car ce sont TOUJOURS les mêmes questions qui tombent : donnez un titre au texte, quels figures de style, etc.

Mathématiques (pas spécialité) :

  • Pas le droit à l’erreur sur cette épreuve, il faut viser le 20/20. Il n’y a pas de piège, quelques surprises (fameuse question sur le concombre en 2013…)
  • J’ai obtenu les notes de 13, 15,6 et 14,2. Sachant que la première année je m’étais fait éliminer après les écrits…
    Il faut connaître le cours. Il suffit de taper sur internet « programme mathématiques terminale STI2D » et vous regardez si vous connaissez les parties du programme ou non. Si non, lisez un cours.
  • Ensuite travaillez sur les annales. Elles sont disponibles sur le forum ENAC avec les corrections au lien suivant :
    http://forum.enac.fr/viewtopic.php?f=4&t=19288&sid=615750263902ec4dd831f09bfcd90a26
  • Mettez vous au calme, lancez un chrono et commencez à faire l’annale sans regarder les corrections ET sans répondre au hasard. Une fois que vous avez terminé, regardez les corrections. Si vous n’avez pas su faire une question essayez de savoir pourquoi et relisez la partie du cours correspondante. Laissez passer quelques semaines et refaites cette annale une seconde fois. Vous devez obtenir 20 sur 20 ! Si non, recommencez !
    Ne répondez JAMAIS au hasard car les réponses fausses apportent un malus. J’ai perdu beaucoup de points de cette façon lors de ma première présentation.

Mathématiques & Physique(de spécialité) :

  • Désolé pour ceux qui ont choisi l’épreuve de SI, malgré 5 ans à faire de la mécanique, mon niveau d’électronique est à un niveau qui frôle le sol donc je n’ai pas pris le risque…
  • C’est l’épreuve qui rapporte le plus de points (coefficient 6 contre 3 aux autres épreuves). Elle est certes basée sur un niveau de terminale S mais cette épreuve est bourrée de pièges et vous en deviendrez parano (est-ce un piège ? Une simple erreur ? Suis-je parano ? …). Il vous faudra donc une concentration extrême lors de cette épreuve.
  • Les sujets sont tirés du bac. Mais n’essayez pas de refaire toute les épreuves du bac de ces 15 dernières années. Premièrement parce ce que le programme a changé, deuxièmement parce ce que cela ferait des centaines d’exercices à refaire. Vous perdriez trop de temps.
  • Mêmes conseils que précédemment. Personnellement j’ai fait les annales pour voir ce que je savais faire (car quelques années après le bac on commence à oublier certaines notions, même facile pour un bachelier). Si je savais faire et que j’avais juste à la question, alors je ne faisais rien. Si j’avais faux, je reprenais la partie du cours non su. De cette manière vous perdrez moins de temps à revoir tous le cours alors que vous en connaissez déjà certains aspects.
  • Pour les maths c’est toujours les mêmes thèmes qui tombent : étude de fonctions, stats, etc. Pour la physique c’est plus difficile à préparer… Revoyez les ondes et la mécanique qui tombent souvent.
  • Attention certaines (voire la majorité) des questions ont 2 réponses correctes. Donc vérifiez chaque réponse afin de voir si elle est correcte ou non avant de passer à la question suivante.
    Cette épreuve passe très rapidement, vous n’aurez peut être pas le temps de vous relire !
  • J’ai obtenu les notes suivantes : 11, 15,1 et 12,32.

Aéronautique (option) :

  • Cette épreuve tire ses questions du test théorique PPL (Private Pilot Licence). Si vous avez le BB ou le PPL, pas d’excuse, vous devez viser le 20 ! Un 20 à cette épreuve peut faire la différence et va vous permettre de grappiller des dizaines de places.
    Si votre bagage aéro est limité, prenez quand même cette option (on ne sait jamais !), de toute façon les fautes n’entraînent pas de malus.
    Si vous voulez préparer cette épreuve, achetez un bouquin d’aéro pour le PPL (je dis ça mais perso je n’ai jamais lu le manuel du pilote en entier…). Ou alors (et je vous encourage) faites des QCM de PPL (cherchez sur internet il en existe une dizaine ;) ).
  • J’ai eu entre 16 et 19 à cette épreuve.

Espagnol (option) :

  • Prenez l’épreuve de langue, même si vous êtes nul comme moi. Je n’ai jamais eu la moyenne donc je ne vais pas pouvoir vous aider ici :p

L’oral

L’entretien (français) :

  • Si vous avez suivi mes conseils pour préparer les écrits de français alors cela va vous servir car il faut avoir une bonne culture générale et surtout suivre l’actualité !
  • N’oubliez pas de vous tenir droit, de regarder dans les yeux, de décroiser les bras et de sourire ! C’est le plus important.
  • L’épreuve est découpée en 2 parties : une étude de texte (vous avez 30 minutes pour la préparer) suivie de questions.
    Pour le texte, vous allez tirer au sort 2 textes parmi 12. Sur ces 2 textes vous allez devoir en choisir un seul à préparer. J’étais tombé sur un article ventant les mérites des Google Glass (qui ont eu le succès qu’on connait …) en 2014 mais il y a également des textes plus philosophique…
  • Personnellement je ne cherche pas à tout prix à trouver un plan pour le texte (si vous en trouvez un tant mieux !). Je me contente d’une étude linéaire et cela a bien plu à mes jurys. J’ai simplement résumé le texte, dégagez les grandes idées de l’auteur puis j’ai critiqué en donnant mon avis (Vie privée abordée avec les Google Glass). Une fois que vous avez terminé dites le au jury, ne restez pas sur un long silence déstabilisant.
  • Ensuite vous allez passer aux questions. Les questions de base : de quel ministère dépend la DGAC ? Quel est son ministre ? Quel poste voudriez-vous occuper en sortie d’école ?
  • Soit le jury voudra que vous reveniez sur un point précis du texte (par exemple si c’est un texte sur Tchernobyl : où se situe cette ville ? Quand la catastrophe s’est-elle passée ?)
    J’ai également eu pour question : quels sont vos violons d’Ingres ? Cela veut simplement dire quels sont vos loisirs. Il faut le savoir. Votre film/livre préféré ? Il faut argumenter et dire pourquoi car le jury cherche avant tout à vous faire parler
  • Mais j’ai également eu pour question : combien de pays dans l’UE ? Quel film français vient d’être primé aux Oscars et quel réalisateur l’a tourné ? Pour cette dernière question j’ai béni l’application Le Monde de m’avoir « fourni » la réponse la veille du concours …
    J’ai eu 14 et 16 lors de mes 2 oraux.

Anglais :

  • Attention, épreuve qui élimine beaucoup de monde chaque année, la barre est de 10/20 MINIMUM. C’est la matière qui peut vous départagez. Pour améliorer votre anglais il n’y a pas de miracle. Perso je lis beaucoup d’article en anglais, je regarde les films et séries en VOSTFR et je regarde les vlogs de Youtubers américains.
  • L’épreuve se décompose en 2 parties également. Une étude de texte puis un série de questions.
  • Pour l’étude de texte, vous aurez 20 minutes (à confirmer) pour écouter 2 bandes audios (parmi 4 choix). Il faudra ensuite résumer au jury ces 2 textes. Essayez d’utiliser vos propres mots.
  • Je me suis entrainé avec BBC Learning English : http://www.bbc.co.uk/worldservice/learningenglish/language/wordsinthenews/
  • C’est ce genre de bande audio que vous allez avoir lors des épreuves. J’ai obtenu 12 puis 12,75.
  • Voilà, si vous avez des questions n’hésitez pas à les poster en commentaire. Bonne chance !

6861 vues !

Share