Résultats pour le mot-clef ‘gama’

  • Tout d’abord bonne année à tous ! Ça fait pas mal de temps que je n’ai pas posté donc j’en profite pour donner quelques nouvelles.
  • J’ai obtenu le PPL le 14 janvier 2014 au bout de 73 heures de vol, 3 ans après mon inscription en aéroclub. J’étais pressé pour le passer car j’avais mon théorique qui se périmait le 18 janvier. Après une première annulation, rendez-vous est fixé le 14 janvier à 13 heures.
  • Le temps n’est pas super mais c’est suffisant pour voler, un soulagement puisque c’était le dernier jour de dispo de mon examinateur. Je ne m’imaginais pas attendre 2 mois de plus afin de repasser le théorique et payer des heures de vol en double commande supplémentaires !…

    J’aime bien, lire la suite !

  • Après 53h de vol il était temps de passer le brevet de base. En fait je devais initialement le passer en septembre 2012 mais faute de temps à cause de la prépa j’ai dû annuler.
  • Le brevet de base ne sera plus valable en avril 2014 avec l’arrivée du LAPL, malgré ses restrictions : vol solo, 30km de rayon… il permet d’obtenir une bourse de 500€ pour les titulaires du BIA soit 6H de vol. (ça me permettra de financer la moitié de ma fin de formation).
  • Beau temps, personne à l’aéroclub. Un bon vol en perspective. J’ai préparé une petite nav locale de 30 minutes avec cheminement, suivi de trajectoire au VOR etc.
 

J'aime bien, lire la suite !

  • Après deux ans sans nouvelles je reviens vers vous pour de nouveaux articles inédits !
    D’abords les raisons de cette absence. Les études… J’ai passé l’année scolaire 2012-2013 en prépa PTSI et je me suis rendu compte que ce n’était pas pour moi : trop théorique, trop aléatoire au niveau des concours et manque d’intérêt pour les cours  (mais ambiance mythique ! Franchement une super année au niveau de l’ambiance ! de supers potes et des soirées d’anthologies :D ). Ce qui a conduit a un manque de motivation. Dés le mois de janvier je me suis dit : « ok, je reste jusqu’à la fin de l’année et après je me barre, ras le c** ».
  • Ce que j’ai fait, je rentre en septembre en DUT génie mécanique dans le meilleur IUT de France :D
    Surtout qu’en restant en prépa j’aurais terminé mes concours avec une école d’ingé moyenne alors qu’en IUT je sais que je pourrais facilement avoir une bonne école (ENSAM entre autres).
  • Durant cette année scolaire passée j’ai raté les concours de l’ENAC : les écrits EPL avec 4 points de retard par rapport à la barre d’admission (trèèès loin) et TSA avec un peu plus d’un point de retard. Je retenterai TSA en 2014 avec une plus grosse préparation. Pour EPL j’ai laissé tomber, pas de perspective de carrière et surtout l’esprit des pilotes admis qui ne me plait pas (pas pour la majorité d’entre eux évidemment) , un processus de sélection que je trouve pourri. (non je ne suis pas aigris :) ) Je préfère me trouver un boulot pépère puis me payer moi même ma formation.
  • Du coup je pars le 15 janvier à Zurich, en avion, pour passer la première journée de sélection Skyguide, la sélection se fait en trois journées et je vous conseille ce site si vous voulez des infos pour devenir contrôleur aérien en Suisse : http://www.controleur-aerien.com/
  • Au niveau des vols…

J’aime bien, lire la suite !

  • J’ai dépassé les 22 heures de vol aujourd’hui en faisant des tours de piste en double-commande. Il faut dire que c’est ma troisième séance de tour de piste, commencés un peu en retard puisque j’ai fait 3 séances de NAV avant.
  • Les beaux jours arrivent et je n’aurai normalement plus de souci au niveau du froid (il faut dire qu’en plein hiver, on a tellement froid que les membres sont raides et cela empêche de piloter avec précision …) ni de soucis avec les averses. :D
    J’ai hérité du « GOLF OSCAR », un vénérable Cessna 152ma bête noire
    Je prends en compte l’avion, c’est son premier vol de la journée donc on doit le purger puis on sort l’avion du hangar pour les vérifications. Le plein n’a pas été fait et le niveau d’huile est en deçà de la normale et les ailes sont jonchées de bestioles, du coup on est un peu furax contre le pilote précédent qui par ‘égoïsme’ ? n’a pas effectué  les actions pourtant simples à son arrivée.
  • Je démarre l’avion rapidement et je m’annonce à la tour « Etampes tour Fox-Golf-Sierra-Golf-Oscar au parking GAMA avec l’information DELTA demande le roulage pour des tours de piste« . Et oui, au bout d’un moment les automatismes se mettent en place et ça devient plus simple et plus plaisant pour voler. :)
    Je décolle de la ‘24 dur‘, je monte jusqu’à 1500 pieds, arrivé à cette altitude on se place en palier attente : on pique puis on descend de suite à 2100 tr/min afin de stabiliser l’appareil à 80 nœuds.
    Les cumulos provoquent pas mal de turbulences, on se fait tabasser de tous les côtés du coup à un moment on se prenait du +1000 pieds/min au vario et quelques secondes après du -1000 pieds/min, pas évident du tout pour placer l’avion sur une trajectoire rectiligne surtout avec le Cessna 152 dont le ‘jeu’ dans le Yoke (le volant) est juste insupportable.

Jetez un œil ci-dessous pour voir comment se passent les tours de piste à Étampes :

Circuit à Étampes en c152

J’aime bien, lire la suite !

  • Bon allez un peu de musique pour accompagner cet article ? Je ne peux juste plus m’arrêter d’écouter ce tube des 80’s.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

  • Aujourd’hui nous avons fait péter le Champagne pour fêter le lâché solo d’un de nos membres, Romain qui partage le même instructeur que moi. Mais c’est fini le mythe du seau d’eau dans la tronche après le premier lâché, on a simplement dégusté un bon champagne et discuté…avion ! Juste pour info il a été lâché au bout d’un peu plus de 19H de vol.
  • La semaine dernière j’ai juste complètement foiré mon vol : je me suis couché tard avec  les révisions du bac blanc de français et le stress de l’oral du TPE. Rajoutons à cela que je n’avais pas volé depuis 3 semaines… Bref tout ça pour dire que je me suis fait remonter les bretelles à l’arrivée. D’ailleurs la mini-BD d’Hélène résume assez bien la tension qui règne dans un cockpit, sans exagérer !

    J’aime bien, lire la suite !

Page 1 of 212