Résultats pour le mot-clef ‘gama’

  • Je n’ai pas posté de mes nouvelles depuis des semaines, et pour cause je n’ai cessé de bosser (…nan je déconne :p ).
    Je me suis réveillé en regardant le ciel : parfaitement bleu parsemé de nuages et pas une once de vent, idéal pour voler. D’ailleurs cela faisait 2 semaines que je n’avais pas pris le manche, à cause des grèves… On ne peut ET rater les cours ET s’envoyer en l’air (Hein Brice ;) ).
  • Comme presque tous les dimanches, l’aéroclub est pratiquement vidé de ses membres, mon instructeur vient m’accueillir et on s’installe dans le club-house pour débuter le briefing.
    Le programme d’aujourd’hui consiste à maitriser les trajectoires, autrement dit s’entrainer à passer du vol en palier au vol en descente, du vol en palier au vol en montée et réciproquement, puis nous nous entrainerons aux virages et étudierons  ses effets. Pas bien compliqué non ? Plus facile à dire qu’à faire !

  • Il est 13H30 et nous sommes les premiers à utiliser le GYAK (r2120) il faut donc purger le réservoir, chose que je n’avais jamais pratiquée auparavant, l’action sert à éliminer toute trace d’eau accumulée durant la nuit et qui pourrait  s’avérer dangereuse.

Une fois l’avion sorti du hangar, les habitudes commencent à revenir, j’effectue la visite pré-vol, toujours en commençant par l’intérieur de l’avion.
Nous prenons ensuite place dans l’avion,  malgré le froid je me mets en t-shirt histoire d’éviter d’être trop serré et dégueuler en l’air. :)

J’aime bien, lire la suite !

  • Je me suis envolé pour la seconde fois dimanche 20 septembre mais cette fois, à bord d’un vénérable Cessna 150.
    Le vol ne s’est pas trop mal passé, j’ai été surpris que l’instructeur m’ait laissé faire le décollage et l’approche, belle initiative de sa part mais ça surprend !
    Je ne vais pas trop écrire et je vous laisse regarder les photos de cette journée car cet article “photos” est en complément de l’article “récit“  précédent. ;)
  • PS : certains visages sont floutés, les personnes n’ont pas forcément envie de retrouver leur tronche sur le net. :)

“suis con”, pas besoin de clé pour ouvrir l’avion… ‘-_-

J’aime bien, lire la suite !

  • Samedi 11 septembre, je me réveille avec un ciel parfaitement bleu, la chaleur se fait déjà ressentir, rien de mieux qu’une telle journée pour mon premier vol.
  • Après un léger repas, je ne voudrais pas tacher la moquette de l’avion pour mon premier vol quand même :) , mon père m’accompagne en voiture jusqu’à l’aérodrome d’Étampes Mondésir. Une quarantaine de minutes plus tard nous arrivons devant les hangars, les bras chargés de sacs à dos, je fais un tour au club-house histoire de voir si mon instructeur est arrivé, mais non, pas un chat, curieux pour un samedi après-midi. J’en profite donc pour regarder les avions parqués et écouter le trafic aérien. “Alpha kilo autorisé atterrissage piste 24 dur ” , tiens, c’est mon ‘navion‘ qui arrive, j’espérais que mon instructeur était dedans mais non, apparemment il est parti en balade à Châteauroux et a pas mal de retard…

    J’aime bien, lire la suite !

  • Bonjour à tous ! Aujourd’hui, samedi 24 juillet j’ai eu la surprise de découvrir que le facteur m’avait apporté un gros paquet contenant le lot gagné chez Dassault, je pensais que ça prendrait plus de temps !

J’aime bien, lire la suite !

  • Hier après-midi je me suis décidé à aller rendre visite à “l’aéroclub” en vu d’une future inscription. J’ai préalablement fais un tri des aéroclubs depuis chez moi via internet sur pilotlist et navigeo, j’ai mis de côté les aérodromes trop loin tels que Persan-Beaumont ou encore Pontoise-Cormeilles parce que je ne me vois pas faire plus d’une heure de route chaque semaine surtout que je ne suis pas fan des bouchons sur le périph’…
  • Une fois ma liste d’aéroclubs potentiels restreinte, j’ai commencé à visiter les divers sites web en prenant en compte que les informations données sur le site étaient pertinentes, si la flotte était variée (parce que 100 membres pour 2 avions ça ne va pas le faire…Par contre je m’en fiche un peu du modèle, que ça soit un Robin, un Cessna, un Jodel ou encore un Cub, tant que je peux voler…) et bien sûr j’ai regardé les tarifs, je ne peux pas me permettre de payer plus de 100€ pour une heure de vol. Le prix avant tout !

J’aime bien, lire la suite !

Page 2 of 212