Résultats pour le mot-clef ‘hr200’

  • Je reviens vers vous après une (longue) période sans poster par manque de temps. Aujourd’hui après 31H de vol en double commande (et oui !) j’ai pu partir seul pour 3 tours de piste. Retour sur cette journée.
  • Le vol est prévu à 13H, j’arrive en avance sur le terrain, la journée s’annonce bien, peu de vent, grosse visi et un soleil éclatant. Disons le tout de suite, je m’en doutais un peu en partant pour le terrain que je serai probablement lâché aujourd’hui.
    Je prends en compte l’avion, je fais le tour de l’avion (le train train qui devient habituel !) il manque un peu d’huile, pas grave d’après mon instructeur. Je m’installe en place gauche puis je déroule la check ‘démarrage‘.
  • - « Fox-Golf-Sierra-Bravo-Lima un Hr200 avec l’information Echo au parking GAMA demande le roulage pour des tours de piste »
    - « Roulez Aire d’attente 06 dure Bravo Lima. »
  • On fait un décollage normal de la piste 06 dure, rien a signaler, premier virage, vent arrière puis étape de base.  Enfin je termine par un atterrissage à la limite du Kiss Landing, j’ai corrigé mes erreurs que je faisais antérieurement c’est à dire que j’avais tendance à poser la roulette avant directement après le posé des roues du train principal. ERREUR. En effet si je pose la roulette avant et que celle ci n’est pas orienté dans l’axe, c’est la sortie de piste assurée. Bref, je continue sur un deuxième tour de piste puis en vent arrière du troisième tour, mon instructeur m’annonce « Bon, y’a un peu trop de trafic pour un lâché fait chier … on va quand même essayer » ==> :D
  • Je m’annonce à la tour pour un complet et je dépose mon instructeur au parking GAMA. « Tu feras exactement la même chose qu’en double, si tu le sens pas en finale, n’hésite pas à faire une remise de gaz » me dit-il.
  • Je refais donc exactement la même chose qu’en double, je déroule les checks, je fais les essais moteur et je m’annonce à la tour « Bravo Lima aire d’attente 06 dure, prêt » pendant ce temps mon instructeur file jusqu’à la tour de contrôle.
  • Je m’aligne, je mets les gaz et en 5 secondes l’avion est en l’air, impressionnant ! S’en suivent deux touchés et un atterrissage.
  • - « Bravo Lima piste dégagée »
    - « Félicitation Bravo Lima contactez le sol sur 121.85″
    - « Merci beaucoup ! »

Ainsi se termine mon premier solo, au bout de 31H de vol en double, certains diront que c’est beaucoup, je trouve cela correct, l’instructeur a su s’adapter à mon rythme et ne m’a pas lâché « à l’arrache ». Du coup pour mon premier solo, aucun stress, j’étais serein. ;)

Mon PPL théorique se passera le 18 janvier à la maison des examens et j’espère avoir le PPL pratique cet été. 31H44 de vol total. EDIT : c’est bon j’ai le PPL Théorique !

J’aime bien, lire la suite !

  • Je n’ai pas posté de mes nouvelles depuis des semaines, et pour cause je n’ai cessé de bosser (…nan je déconne :p ).
    Je me suis réveillé en regardant le ciel : parfaitement bleu parsemé de nuages et pas une once de vent, idéal pour voler. D’ailleurs cela faisait 2 semaines que je n’avais pas pris le manche, à cause des grèves… On ne peut ET rater les cours ET s’envoyer en l’air (Hein Brice ;) ).
  • Comme presque tous les dimanches, l’aéroclub est pratiquement vidé de ses membres, mon instructeur vient m’accueillir et on s’installe dans le club-house pour débuter le briefing.
    Le programme d’aujourd’hui consiste à maitriser les trajectoires, autrement dit s’entrainer à passer du vol en palier au vol en descente, du vol en palier au vol en montée et réciproquement, puis nous nous entrainerons aux virages et étudierons  ses effets. Pas bien compliqué non ? Plus facile à dire qu’à faire !

  • Il est 13H30 et nous sommes les premiers à utiliser le GYAK (r2120) il faut donc purger le réservoir, chose que je n’avais jamais pratiquée auparavant, l’action sert à éliminer toute trace d’eau accumulée durant la nuit et qui pourrait  s’avérer dangereuse.

Une fois l’avion sorti du hangar, les habitudes commencent à revenir, j’effectue la visite pré-vol, toujours en commençant par l’intérieur de l’avion.
Nous prenons ensuite place dans l’avion,  malgré le froid je me mets en t-shirt histoire d’éviter d’être trop serré et dégueuler en l’air. :)

J’aime bien, lire la suite !

Page 1 of 11